#bioéthique


S'abonner
| | Interview

Coronavirus et hôpitaux saturés: comment éviter l’arbitraire quand les lits manquent?

Samia Hurst en conférence à l'Université de Genève en 2017, à l'occasion de la semaine de la démocratie. | Unige, DR

Fin mars, des directives nationales suisses relatives au tri des patients en unités de soins intensifs ont été édictées. A leur grand soulagement, les soignants n’avaient pas eu besoin d’y faire recours. Huit mois plus tard, les médecins se préparent à devoir les mettre en œuvre aux HUG. Dans ce contexte, nous rediffusons ici, une interview de Samia Hurst, médecin et professeure de bioéthique à l’Université de Genève, réalisée à l'aube du semi-confinement mi-mars.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

| | Idées

Why ethics and science move at different speeds, and the unfortunate trend to legalize research ethics

Kjersti Lohne is a Postdoctoral fellow at the Department of Criminology and Sociology of Law at the University of Oslo. She took part in the first Plenary session «Are there ethical limits to what science can achieve and should pursue», held at the World Science Forum on 21 November 2019 in Budapest, and moderated by Olivier Dessibourg, deputy editor-in-chief of Heidi.news. Here is her talk.