#batteries


S'abonner
| | radar

IBM promet de révolutionner le monde des batteries grâce à son ordinateur quantique

L'ordinateur quantique de IBM | DR

Dans deux annonces successives, la société IBM promet de révolutionner le monde des batteries. La plus récente a été faite au Consumer electronics show (CES) de Las Vegas: IBM a démontré qu’il était possible d’utiliser ses ordinateurs quantiques pour dessiner en 3D les molécules idéales pour créer de nouvelles batteries solides. Et fin 2019, la société a présenté une nouvelle batterie constituées de trois matériaux (restés secrets), aux propriétés exceptionnelles, indique le site SingularityHub.

Pourquoi c’est intéressant. Si l’avenir de l’énergie doit s’écrire en mode renouvelable, il est indubitable que les batteries joueront un rôle crucial. Le sommet du panier, actuellement, reste la fameuse batterie lithium-ion. Mais IBM affirme que son nouveau produit combine plusieurs avantages: coûts bas, temps de recharge très rapide (80% en 5 minutes), haute puissance et densité d’énergie, et enfin faible inflammabilité..

link

Lire l'article de SingularityHub

| | news

Au CES, la start-up suisse Green Motion s'associe au géant Eaton pour booster la mobilité électrique

François Randin, le CEO de Green Motion (au centre) s'associe avec le géant américain Eaton pour faciliter la consommation d'électricité renouvelable pour les voitures. | Heidi.news DR

EXCLUSIF Au premier jour du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le fabricant de station de recharge et de logiciels pour la mobilité électrique Green Motion annonce son association avec le géant de l’énergie américain Eaton (22 milliards de chiffre d’affaires et 100’000 employés) pour la production et la distribution de ses produits. Les bornes de recharge du fabricant suisse seront en partie fabriquées dans les usines d’Eaton au Maroc. Elles seront associées aux dispositifs de stockage décentralisés d’électricité XStorage d’Eaton, qui facilitent l’autoconsommation solaire.

Pourquoi c’est intéressant. Dans le cadre de sa stratégie pour la mobilité électrique pilotée depuis son siège européen de Morges, Eaton a développé des stations de stockage d’électricité comparables au Powerwall de Tesla – des batteries domestiques rechargeables par panneaux solaires. Mais le modèle d’Eaton est modulaire et dimensionné pour les immeubles collectifs plutôt que les habitations individuelles. De quoi concrétiser l’idée, lancée par feu Nicolas Hayek, d’autoconsommation solaire en associant production décentralisée d’électricité renouvelable et stockage local pour alimenter la maison ou charger une voiture électrique.

| | radar

Google, Apple, Tesla et Microsoft accusés d'avoir laissé travailler des enfants dans des mines de cobalt

Mine de cobalt abandonnée, aux Etats Unis | Roy Luck/Flickr/Creative Commons

Plusieurs géants américains de la tech, parmi lesquels Alphabet (maison mère de Google), Apple, Dell, Microsoft et Tesla sont accusés d’avoir fermé les yeux sur les pratiques de certains fournisseurs de cobalt à l’origine de leurs batteries. L’ONG IRAdvocates a en effet déposé un recours collectif auprès de la justice américaine, accusant les firmes d’avoir «profité en toute connaissance de cause, et en état de complicité, de l’usage de la force envers de jeunes enfants pour les contraindre à miner du cobalt en RDC», alerte The Register.

Pourquoi c’est important. Les batteries Li-Ion sont aujourd’hui omniprésentes. Le cobalt en est un composant clé, soumis à de fortes tensions dans son approvisionnement. Selon la plainte déposée par l’ONG, les programmes mis en place par ces grands du numérique, notamment Apple, sont inefficaces pour empêcher les abus. Un rapport d’Amnesty international, cité par le média britannique, souligne que plus de la moitié de la production mondiale de cobalt viendrait de RDC, où de nombreuses «compagnies, le long de la chaîne d’approvisionnement du cobalt, échouent à se conformer à leurs obligations en matière de droits humains».

link

Lire l'article de The Register

| | radar

Pourra-t-on bientôt recharger une voiture électrique en moins de 10 minutes?

Représentation 3D de la baterrie | CHAO-YANG WANG GROUP

Charger l’équivalent de 320 kilomètres d’autonomie en moins de 10 minutes: c’est ce que promet la dernière batterie lithium-ion développée par une équipe de l’université de Pennsylvanie et présentée dans la revue Joule mercredi 30 octobre. Mais la méthode consistant à chauffer la batterie à 60°C pendant la charge ne fait pas l’unanimité, selon le Japan Times.

Pourquoi on en parle. Les voitures électriques sont encore trop dépendantes du long temps de charge que nécessite leur batterie. Une innovation comme celle annoncée dans Joule permettrait de passer outre cet obstacle. Mais sa commercialisation n’est pas pour demain: chauffer ainsi la batterie pourrait en effet l’exposer à des risques d’explosion.

link

Lire l'article dans Japan Times

| | news

Avec les batteries Li-ion, le prix Nobel de chimie récompense aussi la R&D menée par l'industrie

Image d'illustration | Oak Ridge National Laboratory/Flickr/Creative Commons

Le prix Nobel de chimie a été décerné, pour cette édition 2019, à trois chercheurs, qui ont développé, des années 1970 aux années 1990, les batteries lithium-ion (Li-Ion), désormais utilisées pour la grande majorité des appareils électroniques portables. Corsin Battaglia, directeur du laboratoire des matériaux pour la conversion d’énergie de l’Empa, rappelle à Heidi.news les spécificités de ce champ de recherche.

Pourquoi c’est différent. Contrairement à de précédentes récompenses en ingénierie des matériaux, par exemple le prix Nobel de physique qui avait récompensé en 2010 des chercheurs pour leurs travaux sur le graphène (forme moléculaire particulière du carbone), ce prix Nobel de chimie récompense un domaine où l’industrie a toujours joué un rôle moteur.

| | radar

L'EPFZ développe une batterie pliable pour les objets électroniques du futur

Batterie pliable de l'ETHZ | Peter Rüegg/ETH Zurich

Des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont développé une batterie qui peut être pliée, étendue, voire tordue. Son électrolyte particulière (qui décrit sa capacité à stocker l’énergie) fait l’objet d’une description dans la revue Advanced Materials, indique le site de l’EPFZ.

Pourquoi c’est intéressant. A l’avenir, de plus en plus d’objets électroniques, comme des écrans voire des habits intelligents, devront pouvoir être pliés ou enroulés. Cette nouvelle batterie s’inscrit exactement dans cette tendance.

link

Lire l'article sur le site de l'EPFZ

| | news

Tesla a-t-elle vraiment inventé une batterie qui dure plus d'un million et demi de kilomètres?

Creative Commons

Tesla aurait développé une batterie dont la durée de vie totale, malgré des recharges et décharges régulières, pourrait s’élever jusqu’à un million de miles (1,61 million de km), ont annoncé plusieurs médias. Ces affirmations se basent sur des travaux remarqués publiés début septembre par le professeur Jeff Dahn, spécialiste des batteries et partenaire depuis 2016 de la R&D du constructeur automobile Tesla. Or l’intérêt majeur de cette étude réside surtout dans le fait… qu’elle soit publiée!

Pourquoi c’est important. La recherche sur les batteries destinées aux véhicules électriques est un domaine très concurrentiel où prévaut le secret industriel. La littérature scientifique disponible reste, de ce fait, parcellaire. En dévoilant ses résultats dans une revue en libre accès, Jeff Dahn contribue à combler le fossé qui existe dans la compréhension des batteries de véhicules électriques entre chercheurs du public et du privé.

| | news

La Chine cherche un moyen de produire du lithium bon marché

Récolte de sel dans le salar d'Uyuni, en Bolivie | Luca Galuzzi - Creative Commons

Des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences ont découvert une nouvelle méthode pour extraire le lithium des dépôts de saumure, selon un rapport du gouvernement chinois.

Pourquoi on vous en parle. Le lithium est un ingrédient essentiel des batteries pour véhicules électriques, ordinateurs et téléphones portables etc. La Chine produit les deux-tiers des batteries utilisées sur la planète, mais elle doit importer l’essentiel de son lithium. Le pays espère renforcer sa domination en exploitant des ressources locales.