#armée


S'abonner
| | interview

L’armée suisse se prépare à de potentielles cyberattaques

Le virus de cyberespionnage «Flame» a visé l'Iran en 2012. | SecureList

En marge de la conférence co-organisée par GVA2 et Heidi.news le 24 juin soir à Genève sur l’intelligence artificielle, le physicien Colin Barschel, responsable des partenariats industriels et académique du Cyber-Defence Campus, a répondu à nos questions sur l’utilisation de ces technologies au sein de l’armée suisse.

Son parcours. Titulaire d’un doctorat en physique de l’Université d’Aix-la-Chapelle, il a longtemps travaillé au CERN avant de se spécialiser en cybersécurité. Le Cyber-Defence Campus dépend d’armasuisse, l’Office fédéral de l’armement, responsable des acquisitions et des tests du matériel pour l’armée suisse.