#antibiorésistance


Abonnez-vous
| | radar

Les toilettes de Hong Kong, réservoirs de bactéries résistantes aux médicaments

KEYSTONE/AP/VINCENT YU

Elles semblent briller de propreté. Et pourtant...Dans les toilettes publiques de Hong Kong, 87% des staphylocoques sont résistants à au moins un antibiotique de première intention. Les poignées de porte intérieures restent le plus important nid de bactéries au m2, suivies des séchoirs à mains, relève une étude de chercheurs locaux.

link

South China Morning Post

| | news

La viande crue pour chiens est truffée de bactéries résistantes aux antibiotiques

Un chien mange de la viande fraîche. | Monika Skolimowska / Keystone

La viande crue pour chiens vendue dans le commerce en Suisse contient des bactéries résistantes aux antibiotiques dans près de deux tiers des cas. C’est ce que conclut une étude de l’Université de Zurich publiée dans la revue Royal Society Open Science. Ces germes constituent un risque pour la santé des animaux de compagnie, mais aussi pour celle de leur maître.

Pourquoi c’est intéressant. De plus en plus de propriétaires d’animaux domestiques sont séduits par le régime BARF, acronyme de «biologically appropriate raw food» ou «nourriture crue biologiquement appropriée», pour leur chien ou leur chat. La tendance consiste à se rapprocher le plus possible de l’alimentation que l’animal aurait dans la nature, soit de la viande crue. Des enseignes spécialisées proposent désormais à la vente des produits spécifiquement adaptés à ce régime.

| | radar

Certaines bactéries sont capables de se «déshabiller» pour échapper aux antibiotiques

E.Coli | NIH/Flickr/Creative Commons

Le strip-tease: telle semble l’étonnante stratégie de survie mise en œuvre par certaines bactéries pour survivre aux antibiotiques, relate la BBC, s’appuyant sur une étude publiée dans Nature Communications.

Pourquoi c’est étonnant. Le fait que certaines bactérie, dites «de forme L», puissent survivre en dehors de leur membrane cellulaire n’est pas nouveau. Mais il est résolument nouveau de découvrir qu’elles s’y ingénient à la demande, pour survivre à un traitement antibiotique! Cette adaptation ne serait pas d’origine génétique, relatent les chercheurs, qui s’interrogent désormais sur la prévalence de ce mécanisme dans les infections récidivantes.

link

Lire l'article publié par la BBC

| | news

Résistante aux antibiotiques, la bactérie K. pneumoniae se répand en Europe

La bactérie Klebsiella Pneumoniae cultivée dans un laboratoire à Berlin. | Keystone

Elle s’appelle Klebsiella pneumoniae. Cette bactérie opportuniste, responsable d'infections nosocomiales (respiratoires, urinaires ou encore de septicémies), est de plus en plus résistante aux antibiotiques. Une résistance qui varie selon les pays. En Suisse, si moins de 2% de ces microbes sont insensibles aux carbapénèmes, antibiotiques à large spectre, en Grèce, plus de 65% ont développé des résistances.

Pourquoi on vous en parle. D’après les projections du European Centre for Disease Prevention and Control, en 2050, dix millions de personnes décèderont chaque année dans le monde (392’000 en Europe) suite à l’infection d’un agent pathogène résistant. La plus grande étude réalisée sur une des ces bactéries multi-résistantes a été publiée le 29 juillet dans Nature Microbiology.

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | news

De nouveaux antibiotiques découverts... dans des staphylocoques dorés!

Staphyloques dorés en jaune | Keystone

Connus pour les infections qu’ils provoquent chez l’homme, les staphylocoques dorés se profilent comme une réponse à l’antibiorésistance! Des chercheurs français ont isolé dans ces bactéries une toxine qui pourrait permettre le développement d’une nouvelle classe d’antibiotiques.

Pourquoi c’est important. Les antibiotiques ont révolutionné la médecine du 20e siècle, mais la recherche sur cette classe médicamenteuse s’est petit à petit tarie. Dans le même temps, l’usage intensif d’antibiotiques en médecine humaine et dans les élevages a nourri une antibiorésistance qui constitue aujourd’hui une menace sanitaire mondiale. Des infections jugées banales il y a encore quelques années sont aujourd’hui complexes à traiter, certaines bactéries étant devenues résistantes à une ou plusieurs classes d’antibiotiques.

Commandez notre Revue

Votre cerveau a été piraté

| | news

Les fleuves du globe charrient des quantités alarmantes d’antibiotiques

Image d'illustration | Creative Commons

Le Guardian évoque la plus grande étude jamais réalisée sur la contamination des cours d’eaux aux antibiotiques. Des analyses en ont retrouvé dans 65% des 711 sites testés, dans 72 pays. La concentration dépasse les normes sanitaires pour 111 prélèvements.

Pourquoi c’est inquiétant. La dissémination des antibiotiques dans la nature provoque des résistances chez les micro-organismes. De plus en plus de bactéries infectieuses mutent et ne répondent plus aux traitements.

| | news

La pompe secrète des bactéries pour devenir résistantes aux antibiotiques

Cette souche de staphylocoque doré résistant a été magnifiée 50'000 fois | CDC, Matthew J. Arduino

Des chercheurs de l’Institut de biologie et chimie des protéines, à Lyon, ont découvert comment la résistance aux antibiotiques peut se disséminer entre bactéries. Publié dans Science, ce résultat révèle le rôle crucial d’une protéine bactérienne, une «pompe» qui expulse les composés toxiques, dont les antibiotiques, et permet ainsi à la cellule de gagner du temps pour mettre en œuvre des protections plus spécifiques.

Pourquoi c’est intéressant. Les antibiotiques constituent une classe de médicaments très importante, principal rempart de la médecine contre les infections bactériennes. Mais de plus en plus de microbes résistent à ce genre de traitements. Ces travaux pourraient aider à enrayer la propagation des résistances aux antibiotiques, l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale selon l’OMS.