#agression sexuelle


S'abonner
| | radar

Le porno violent augmenterait le risque de comportement sexuel agressif

Alexas_Fotos / Pixabay

Dans un article détaillé, la NZZ fait état des risques occasionnés par le visionnage régulier d’images pornographiques. S’appuyant sur l’expérience de plusieurs praticiens reconnus et sur plusieurs études, l’article expose comment les hommes seraient amenés à reproduire les images qu’ils visionnent dans la réalité. Il en ressort que la consommation excessive de pornographie, et particulièrement celle à caractère violent, augmenterait le risque d’agression sexuelle sur les femmes. Autre effet pointé du doigt, celui de l’accoutumance. En consommant régulièrement de la pornographie, la personne courrait le risque d’augmenter son seuil de tolérance à la violence, ce qui accroît le risque de se tourner vers des contenus à caractère violent ou des vidéos mettant en scène des mineurs.

Pourquoi c’est inquiétant. En 2019, Pornhub a totalisé 42 milliards de visites, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année précédente. En Suisse, le portail pornographique, le plus populaire du monde, est davantage fréquenté que le site des CFF. Et le nombre d'hommes qui y ont été dénoncés pour pornographie illégale a augmenté d'environ 70% au cours des dix dernières années, soulève la NZZ . Les résultats des recherches sur les relations entre comportement violent et pornographie ne font pas l’objet d’un consensus scientifique, mais ces recherches revêtent un caractère crucial au vu du phénomène de masse qu’est devenue la pornographie grâce à Internet.

link

À lire sur NZZ

| radar

Ouverture du procès pour viol de Harvey Weinstein

C'est l'un des procès les plus retentissant de ce début d'année. Devant un tribunal de Manhattan, Harvey Weinstein doit répondre à partir d'aujourd'hui aux accusations de deux plaignantes. L'une pour viol, l'autre pour agression sexuelle. En 2017, plus de 80 femmes avaient brisé le silence accusant d'harcèlement ou d'agressions sexuelles le cofondateur des studios Miramax aujourd'hui tombé en disgrâce.

link

The Guardian