#addiction


Abonnez-vous
| chronique

«J’en ai marre d’Instagram qui contrôle ma vie»

Ce matin, je partage les propos d’une fille... la mienne. Elle a 15 ans et parle en connaissance de cause d’un sujet cher à la rédaction de Heidi.news: l’addiction digitale. Et cela au moment où paraît notre deuxième revue imprimée: Votre cerveau a été piraté.

Ce fut un vrai truc de ouf. Un discours sincère comme le père d’une adolescente de 15 ans n’osait plus en rêver.

Papa, prononça-t-elle lentement, j’en ai marre de mon tél, j’en ai marre d’Insta qui contrôle ma vie, j’en ai marre de quand j’ai rien à faire, d’aller sur Insta au lieu de je sais pas, lire un livre, ou ranger ma chambre.

| | news

Why do some young people sit in front of computer games for hours instead of embracing real-life matters?

Screenshot from the famous video game Fortnite| Whelsko/Flickr/Creative Commons

Young people have a particularly strong tendency to excessive gaming behaviour. While not all computer games are equally addictive, three factors are particularly important: binding players to a game for as long as possible, gambling incentives, and social feedback

Why it matters. Last year, the WHO included gaming disorder in the latest edition of the diagnostic manual ICD-11. The disease is characterised by persistent or recurring gambling behaviour, in which the player loses control over the extent of play, abandons other interests and activities, and continues to play more and more despite negative consequences for his or her life.

| | news

En Chine, des stimulateurs cérébraux pour soigner la dépendance aux méthamphétamines

Scanner cérébral d'un patient dépendant aux méthamphétamines à l'Hôpital Ruijin de Shanghai. | Erika Kinetz / AP / KEYSTONE

Des médecins de l’hôpital Ruijin, à Shanghai, testent des implants cérébraux sur des patients souffrant d’addiction aux méthamphétamines et aux opiacés.

Pourquoi on en parle. C’est la première fois qu’un essai clinique évalue les effets de la stimulation cérébrale profonde pour la dépendance aux méthamphétamines, une drogue de synthèse particulièrement répandue en Asie et en Amérique du Nord. Des tests similaires pour d’autres stupéfiants ont déjà été menés en Chine et dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne, aux Pays-Bas et au Portugal.