Réservé aux abonnés

Les médias peuvent-ils publier n’importe quel commentaire de lecteur sur leur site?

La modération a posteriori des commentaires est un travail fastidieux. Keystone/ Gaetan Bally

Votre question complète.

Le Conseil suisse de la presse a récemment pris position concernant la responsabilité des médias d’information vis-à-vis des espaces commentaires anonymes en lien avec leurs articles. Pourtant, des gratuits appartenant à des grands groupes de presse ne suivent pas cette prise de position. Au-delà des problèmes d’incitation à la haine et de la désinformation, cette situation décrédibilise la presse et le métier de journaliste en général. Comment cette problématique peut-elle être gérée? Les gratuits vivent de la publicité. En ces temps de grande difficulté, les recettes publicitaires se font très rares. Faut-il laisser les gratuits mourir ou les laisser glisser vers l’extrémisme par appât du gain et en dépit de tout déontologie?

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter