Réservé aux abonnés

La pandémie fait-elle basculer le leadership mondial des États-Unis vers la Chine?

Keystone/Omer Messinger

Bien qu’elle ait démarré en Chine il y a un an, et même si l’on peut légitimement entretenir des doutes sur les chiffres, la pandémie y a manifestement été contenue. Le pays est aussi la seule grande économie affichant une croissance positive en 2020.

A l’inverse, aux États-Unis,  la présidence de Donald Trump laisse à son successeur Joe Biden la gestion de trois crises majeures: pandémique, économique et politique. D’où la question de notre lecteur Spyro:

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter