Réservé aux abonnés

EXCLUSIF – Comment Nutcracker a mis l'usine des vaccins ARN dans une boîte à chaussures

La start-up Nutcracker est parvenu à miniaturiser l'équivalent d'une usine de vaccins ARN dans un dispositif qui tient sur une table./Heidi.news

Dans un quartier d'entreprises biotechnologique près de l'Université de Berkeley, en Californie, Nutcracker Therapeutics, une start-up qui a évolué en mode furtif depuis sa création il y a 4 ans, développe une technologie miniaturisée pour produire de l'ARN messager pour des thérapies ou des vaccins. Son dispositif qui tient sur une paillasse et sa biopuce remplacent une usine pour produire à la demande et localement de l'ARN messager encapsulé dans des nanoparticules de lipides (comme celui des vaccins Covid de Moderna ou BioNTech). Ses prototypes devraient être prêts à alimenter de premiers essais cliniques en 2023.

Pourquoi c'est révolutionnaire. Après les petites molécules chimiques puis les médicaments biologiques fabriqués par des organismes vivants (levures ou bactéries), l'ARN messager des vaccins Covid ouvre un nouveau chapitre de l'histoire pharmaceutique. Plus besoin de produire la molécule finale dans une usine, l'organisme s'en charge à partir des informations apportées dans les cellules par l'ARN messager, protégé par un vecteur constitué de petites particules à base de lipides.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter