Réservé aux abonnés

Au total, la licorne vaudoise MindMaze a levé plus de 300 millions

La start-up vaudoise MindMaze a annoncé le 17 février une nouvelle levée de fonds de 105 millions de dollars auprès d’investisseurs américains. Après un premier tour de 100 millions investi par le conglomérat indien Hinduja en 2016, qui avait valu en l’entreprise le titre de première licorne romande (entreprise valorisée plus d’un milliard), puis d’une levée de 125 millions de dollars fin 2021, l’entreprise qui développe des dispositifs de réhabilitation neurologique a donc levé plus de 300 millions. Elle s’est aussi recentrée sur ses activités purement médicales, selon Le Temps, qui rapporte son entrée dans un projet de recherche avec le CHUV.

Pourquoi c’est un tournant. La recherche pharmaceutique est notoirement impuissante pour développer des thérapies pour les maladies du systèmes nerveux et du cerveau. La logique de MindMaze est d’utiliser des dispositifs numériques comme la réalité virtuelle, afin de développer des thérapies alternatives en commençant par celles de réhabilitation après un accident cérébral. Après un passage à vide en 2019, l’entreprise de 140 personnes semble relancée non seulement par une levée de fonds qui lui ouvre aussi le marché médical américain, mais aussi par des innovations comme une intelligence artificielle pour accompagner la rééducation des patients et des périphériques pour travailler les mouvements des mains.

link

A lire sur Le Temps

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter