VIDEO - Pourquoi on est parfois mort de rire?

Comme tous les humains, nous rigolons environ dix-sept fois par jour. Par exemple à cause d’une blague en plein cours de maths, ou d’une vidéo comique sur Instagram. Et derrière le rire, il y a bien sûr de la science. C’est le sujet de ce nouvel épisode de Popscience, à regarder ci-dessus.

Mais pourquoi rigole-t-on? Quand nous rigolons, une bonne partie de notre corps réagit: au moins 15 muscles faciaux sont activés, les abdos bossent, le système respiratoire est dépassé. Et si on rigole vraiment très fort, le système lacrymal se déclenche, et on pleure, comme sur l’emoji. Voilà pourquoi, quand on se paye une bonne barre de rire, on a un peu l’impression d’avoir couru un 100 mètres.

Petite parenthèse: contrairement à ce que l’on entend souvent, nous ne sommes pas la seule espèce à avoir cette géniale faculté à se fendre la poire. Les chimpanzés et les rats en sont aussi capables.

L’origine. Le phénomène du rire pourrait avoir comme origine le soupir de soulagement que l’on poussait après avoir échappé à un prédateur. Certains rires nous rappellent d’ailleurs à quel point on a affaire à un réflexe animal.

Il aurait ensuite évolué pour devenir un puissant outil de socialisation qui nous a aidé à tisser des liens les uns avec les autres. Vu que rigoler, ça détend, ça donne plus envie d’aller manger un bout de mammouth ensemble que de se faire la guerre. D’ailleurs, quand on rigole avec quelqu’un que l’on vient de rencontrer, ça nous rapproche de cette personne au point que ça devient souvent un ami.

Contagieux. Et le rire est tellement lié à la sociabilité qu’il est physiologiquement contagieux. Quand on voit quelqu’un en train de se bidonner, des neurones dit «miroirs» se mobilisent pour copier le comportement observé, ce qui provoque la contraction de des muscles zygomatiques, et on se met à notre tour à rire.

Bien sûr, on ne rigole pas tous exactement pour la même chose . Mais il y a quand même des déclencheurs sur lesquels tout le monde s’accorde:

  • Par exemple, l’incongruité: quand notre cerveau s’attend à quelque chose, par exemple à ce qu’un personne plonge dans une piscine, et qu’en fait, il tombe

  • Ce qui marche bien aussi, c’est une blague au milieu d’une situation super stressante et dont les réalisateurs de films se servent beaucoup. Rigoler nous aide à supporter la tension,

Et c’est bon pour la santé. Ce qu’on dit est vrai: c’est un «médicament» naturel qui réduit les hormones du stress et booste le système immunitaire.