| | News

VIDÉO - Friends nous explique comment Homo Sapiens a conquis le monde

Il y a 40’000 ans à peine, plusieurs espèces d’hommes peuplaient la planète. Il y avait nous, Homo Sapiens Sapiens, mais aussi Homo Neandertalis, l’homme de Néandertal, Homo denisoviensis, l’homme de Denisova, et plusieurs autres encore. Aujourd’hui pourtant, il ne reste plus que nous. Nous avons évincé tous les autres. Nous n’avons probablement pas mené une guerre sanglante et préméditée contre ces autres «homo». Nous avons simplement eu un succès reproductif plus important. Pourquoi? C’est le sujet de cet épisode de PopScience (voir la vidéo ci-dessus).

En gros, nous étions mieux adaptés aux conditions, ce qui nous permettait de nous reproduire d’avantage et de ce fait, d’exploiter toujours plus de ressources. Beaucoup plus envahissants, nous avons peu à peu remplacé toutes les autres espèces d’hommes, qui ont progressivement disparu de la surface du globe.

Pourtant, Néandertal et Denisova sont apparus plusieurs dizaines de milliers d’années avant Sapiens. Ils ont eu bien plus de temps que nous pour s’adapter aux conditions des différents territoires terrestres, et la taille de leur cerveau était assez semblable à la nôtre.

Alors qu’est-ce que nous avions de plus que les autres? Les chercheurs ne le savent pas très bien, mais beaucoup s’entendent pour dire que cela tient sans doute à notre remarquable capacité…. à nous faire des potes!

Les chercheurs pensent qu’il y a environ 70’000 ans, le cerveau de Sapiens a fait un saut évolutif, lui permettant de booster ses capacités cognitives et notamment d’améliorer considérablement son langage.

Cette petite révolution aurait grandement facilité la communication avec les autres membres du groupe et permis la mise en place de très nombreux réseaux d’entraides.

Or, comme vous en avez sans doute fait l’expérience, plus il y a de cerveaux réunis pour relever un défi, et plus on est performants. Au fil des 200 à 300’000 ans de leur existence, les Homo Sapiens ont ainsi peu à peu bâti des sociétés basées sur la coopération entre individus.

Des sociétés très performantes où chacun développe une expertise utile à d’autres. Bref, nous sommes les champions de l’échange de bons procédés et des renvois d'ascenseurs.

C’est aussi dans notre nature d’aider les autres: aider une dame à traverser la rue, consoler un copain qui vient de se faire larguer, porter les enfants de son demi frère sans rien attendre immédiatement en échange.

Parce que nous avons appris qu’aider les autres sera au bout du compte plus profitable à notre bien-être, que de se la jouer perso.

C’est grâce à cette capacité à tisser des liens, à échanger, à coopérer que les humains ont fait des choses incroyables: ils ont construit les pyramides d’Egypte, bâti des cathédrales, envoyé des hommes sur la Lune…

Notez qu’avec ces réseaux de coopération à l’échelle mondiale, nous sommes devenus très dépendants les uns des autres ! Nous ne savons plus subvenir seuls à nos besoins : Quasiment toutes les choses nécessaires à notre survie  -se nourrir, se loger, se vêtir- nous sont fournis par des gens que, la plupart du temps, nous ne connaissons pas.

Joey par exemple, est acteur. Il est payé pour jouer des rôles. c’est son domaine de compétence. Mais pour se vêtir par exemple, il doit s’en remettre à des experts du domaine, comme Rachel. Pour se nourrir, il compte sur des gens comme Monica, dont la spécialité est la cuisine et pour apprendre des choses fascinantes sur l’évolution de son espèce, il écoute avec passion les conférences de paléontologie données par Ross.

La fameuse révolution cognitive et le puissant système social qui en a découlé a fait de nous les maîtres du monde. Pour le meilleur, et pour le pire: depuis des dizaines de milliers d’années, fort de ces succès, nous exploitons intensément les ressources de notre planète, modifions le paysage et décimons les autres espèces à notre avantage.

Quand nous étions seulement quelques milliers  à peupler la planète, notre espèce invasive avait un impact limité sur les écosystèmes. Mais aujourd’hui, un gigantesque réseau de près de huit milliards d’Homo Sapiens, particulièrement gourmands en énergie a colonisé la Terre, modifié irrémédiablement son climat, causé la 6ème grande extinction des espèces.

Il va falloir songer à mettre à profit notre capacité d’entraide non plus pour croître, mais pour décroître.

Pour aller plus loin :

Homo Sapiens, homme de réseaux sociaux, une émission à réécouter sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-de-presse/la-revue-de-presse-mardi-21-novembre-2017

Une conférence Ted, par Yuval Noah Hariri, l’auteur du best seller SAPIENS sur pourquoi les hommes ont conquis la planète :

Documentaire ARTE complet sur les dernières découvertes relatives à l’émergence d’Homo Sapiens. A revoir jusqu’au 8 décembre :

https://www.arte.tv/fr/videos/082183-000-A/homo-sapiens-les-nouvelles-origines/

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi