| | news

Valérie Masson-Delmotte: «L'implication des jeunes pour le climat est un mouvement de fond»

Valérie Masson-Delmottet fin 2019 | MSH/Paris-Saclay

A chaque semaine ses mauvaises nouvelles sur le front du climat: les forêts brûlent, les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter... Comment garder confiance en notre capacité à enfin infléchir la donne? Nous avons demandé à plusieurs personnalités leurs raisons d'espérer pour le climat.

Paléoclimatologue française et directrice de recherche au CEA, Valérie Masson-Delmotte est co-présidente du Groupe 1 (bases scientifiques) du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) depuis 2015. A l’occasion de la leçon d’ouverture de printemps à l’Université de Genève ce 25 février, où elle analysera trois récents rapports du Giec, elle a répondu aux questions de Heidi.news.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi