| | radar

Une usine Seveso brûle en France, et les fake news fleurissent

Le 26 septembre, l'usine Lubrizol, basé à Rouen, en France, a pris feu | ALEXANDRE BIORET/ EPA RADIO FRANCE / MAXPPP / KEYSTONE

Le 26 septembre dernier, tôt le matin, un incendie s’est déclaré dans l’usine Lubrizol à Rouen, en France. Conséquence au cours des heures suivantes: des évacuations et un panache de fumée noire d’hydrocarbures, ce qui se traduira dans les jours suivants par des pluies noirâtres. Très rapidement, la nouvelle met le feu aux poudres sur les réseaux sociaux, entre informations généralisées à outrance, voire carrément mensongères. L’Agence France Presse les a compilées et vérifiées une à une.

Pourquoi c’est intéressant. La situation est déjà suffisamment complexe pour en plus y ajouter de la désinformation. Les autorités ont été critiquées pour leurs difficultés à communiquer efficacement, et de ce fait, à rassurer les populations. Elles ont également été étrillées pour le caractère fragmentaire des analyses environnementales pratiquées à ce jour. En tout cas, la leçon de fact checking donnée par l’AFP se révèle une piqûre de rappel utile, à garder en tête pour tout événement dont on apprendrait l’existence non par voie de presse, mais à travers les réseaux sociaux.

link

Lire l'article de l'AFP factuel

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi