| | radar

Une thérapie à base de cellules souches fait débat au Japon

Image d'illustration | Oregon Health & Science University / Keystone

Au Japon, un nouveau traitement à base de cellules souches pour la réparation de la moelle épinière, après que celle-ci a été sectionnée lors d’un accident, aurait dû réjouir la communauté médicale. Il n’en est rien, d’après le site Undark. Au contraire, les autorités l’ayant validée se sont vu reprocher de vouloir aller trop vite, dans une course internationale visant à approuver les thérapies le plus rapidement possible.

Pourquoi c’est important. Les cellules souches sont vues comme une voie potentielle pour nombre de traitements. Dans le cas présent, plusieurs médecins internationaux se sont opposés à l’utilisation de cette thérapie pour laquelle les preuves en matière d’efficacité et de sûreté seraient manquantes. Les autorités japonaises l’ont en effet autorisée après seulement une courte période de test. Mais au nom de la liberté des patients de choisir eux-mêmes leurs thérapies, beaucoup ne souhaitent pas voir ce traitement interdit.

link

Lire l'article dans Undark (EN)

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi