| | radar

Une protéine à l'origine de la grande résistance des tardigrades

Un tardigrade | AJC1/Creative Commons

On les savait résistants à pratiquement tous les environnements extrêmes, mais on ignorait par quels mécanismes. Une étude californienne publiée dans la revue eLife a peut-être trouvé comment les tardigrades, ces petits invertébrés de moins d’un millimètre proches des arthropodes et champions de la survie, se protègent des radiations, explique FuturaSciences.

Pourquoi c’est intéressant. Les tardigrades sont des organismes qualifiés d’extrêmophiles. Ceci leur donne un avantage conséquent, leur permettant de s’installer dans des milieux inaccessibles à d’autres formes de vie. Au point où ceux libérés sur la Lune avec une sonde israélienne pourraient avoir survécu un temps sur place. Dans le cas des radiations, c’est une protéine protégeant leur ADN qui serait à l'œuvre.

link

Lire l'article sur Futura-Sciences

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi