| | Radar

Une pointure scientifique d'Harvard arrêtée pour ses financements chinois

L'université d'Harvard | Flickr

Le directeur du département de chimie et biochimie de Harvard est derrière les barreaux pour n’avoir pas déclaré ses fonds de recherche en provenance de Chine – une obligation pour tout chercheur qui perçoit des subsides fédéraux.

Pourquoi c’est important. Charles Lieber aurait été financé par Beijing dans le cadre du programme «Thousand Talents», qui a pour objectif le recrutement de talents scientifiques étrangers. Le FBI considère cette initiative comme un outil d’espionnage industriel.

link

Boston Globe

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi