| | radar

Une pièce modulable pour entraîner les robots grâce à la réalité virtuelle

Une des mises en place de l'appartement.| Institut Allen pour l'intelligence artificielle

L'Institut Allen pour l'intelligence artificielle (AI2) à Seattle possède suffisamment de meubles Ikea pour configurer 14 appartements différents. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le laboratoire n'est pas un expert en décoration intérieure, mais sert aux robots à se familiariser avec la complexité du monde réel, explique le MIT Technology Review.

Pourquoi on en parle. Grâce à ce terrain de jeu, les robots peuvent réaliser une multitude d’essais afin d’améliorer leurs algorithmes de navigation. Ces essais dans le monde réel seront complétés de simulations réalistes en réalité virtuelle, afin de refléter le plus fidèlement possible les lois de la physique, comme la gravité et les réflexions de la lumière. De quoi valider les modèles physiques utilisés par ces appareils pour se déplacer.

link

A lire sur le MIT Technology Review

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi