| | vidéo

Une IRM de cent heures livre des images saisissantes du cerveau humain

Des chercheurs américains ont saisi, grâce à l'imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), des images du cerveau en trois dimensions d’une précision de 0,1 mm. Les manipulations ont duré plus de quatre jours.

Pourquoi on en parle. Il s’agit des images du cerveau les plus détaillées jamais obtenues. Elles devraient permettre de mieux comprendre comment certaines troubles, notamment le syndrome du stress post-traumatique, se répercutent par des changements anatomiques.

Les chercheurs ont réalisé l’expérience sur le cerveau d’une personne décédée. Une personne vivante n’aurait pas supporté un scanner de 100 heures. Et même d’infimes mouvements, provoqués par la respiration et le flux sanguin, auraient brouillé les images.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi