| | News

Une fenêtre sur l'évolution de la reproduction des plantes

Empreinte d'un sporange vieux de 400 millions d'années | Andrew Leslie

Une étape importante de l’évolution des plantes vient d’être datée à environ 400 millions d’années par des paléontologues américains dans la revue Current Biology. C’est cette étape, baptisée hétérosporie, car elle rend possible la production de spores de tailles différentes, qui permettra, plus tard, l’apparition du pollen.

Pourquoi c’est intéressant. Le monde végétal est connu pour sa large diversité en termes de mode de reproduction. Certaines plantes comme les conifères et les plantes à fleurs utilisent le pollen comme élément mobile. D’autres, plus primitives comme les mousses et les fougères, utilisent des spores à cet effet. Mais la façon dont l’évolution est passée de l’une à l’autre reste encore mal connue.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi