| | radar

Un gazoduc vu du ciel, trahi par ses émissions de gaz azoté

https://www.youtube.com/embed/h7M-Cfta9Q0

Impossible de cacher un gazoduc! Une équipe néerlandaise utilise les données du satellite Sentinel-5P de l’Agence spatiale européenne (ESA) pour observer les sources de dioxyde d’azote, un gaz rejeté par la combustion des pétrole ou de gaz naturel, par exemple dans des compresseurs.

Ce qu’on voit. Les images obtenues permettent de repérer les rejets des machines de compression de gaz installées tout au long de l’immense gazoduc russe qui relie le gisement de Ourengoï à l’Europe.

link

Voir les explications sur le site de l'ESA (EN)

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi