Réservé aux abonnés

Trump profite de la pandémie pour suspendre les lois sur la protection de l’environnement

Le sous-sol des grands parcs de l'Utah (Bryce ici) est convoité par les entreprises minières et pétrolières. | DR

L'Agence pour la protection de l'environnement (EPA) des États-Unis a suspendu, le 26 mars, l'application des lois environnementales s’appliquant aux entreprises pendant l'épidémie de coronavirus, révèle le site d’information The Hill. Cette exception répond à une demande de nombreuses industries polluantes, dont celle du pétrole, de déroger à leurs obligations environnementales pendant la crise. La suspension n’a pas d’échéance.

Pourquoi c’est inquiétant. Après avoir réservé environ le quart des 2000 milliards de son plan de relance à des entreprises actives dans des secteurs polluants, l’administration Trump se sert de la crise pandémique pour faire avancer son agenda politique. A ce rythme, les grandes zones protégées des parcs américains pourraient être livrées aux entreprises minières et pétrolières.

link

A lire sur The Hill

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter