| | News

Transformer le CO2 en carburant routier, bonne ou mauvaise idée?

Echangeur autoroutier d'Ecublens-Crissier sur l'autoroute A1 (image d'illustration) | LEANDRE DUGGAN/KEYSTONE

Le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa), rattaché aux Écoles polytechniques fédérales, étudie la production de méthane synthétique à partir de CO2. Ce carburant de synthèse serait destiné aux véhicules parcourant des longues distances. L’Empa évoque le potentiel de ces «e-carburants» à «faire basculer la mobilité vers les énergies renouvelables et atteindre les objectifs climatiques pour le transport routier».

Pourquoi on en parle. Les carburants synthétiques, dits « verts », suscitent un intérêt grandissant pour accélérer la transition énergétique. Si certains y perçoivent une panacée pour atteindre les objectifs climatiques, ses détracteurs avertissent contre une aberration climatique. Qu’en est-il ici: projet prometteur ou fausse bonne idée?

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi