| | news

Tout n'est pas gagné pour le bouquetin des Alpes

Bouquetin des Alpes | Florent Hiard

Le nombre d’individus ne suffit pas à déterminer si une population animale est à risque ou non. C’est le constat que fait une équipe de zoologues des universités de Zurich et de Neuchâtel concernant le bouquetin des Alpes. D’après leurs travaux, publiés dans Nature communications, l’accumulation de mutations délétères dans les populations réintroduites pourrait représenter une menace importante pour l’espèce.

Pourquoi on en parle. Longtemps menacé, le bouquetin des Alpes a été réintroduit petit à petit dans son milieu naturel, au point que sa population totale dans l’arc alpin avoisine désormais les 50’000 individus. Une situation qui a poussé l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à le retirer de sa liste rouge des espèces en danger. Or, cette reconquête se serait faite à partir d’une centaine d’individus seulement.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi