Réservé aux abonnés

Thomas Pesquet sera le prochain commandant de la Station spatiale internationale

L'astronaute français Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale en 2016 | NASA Johnson

On connaissait depuis juillet 2020 le nom de code de sa mission, Alpha. C’est le 22 avril 2021 que l’astronaute français, aux côtés de deux homologues américains et d’un astronaute japonais, s’envolera de nouveau vers la Station spatiale internationale (ISS). A l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’Agence spatiale européenne (ESA), ce dernier a évoqué plusieurs aspects de la mission.

Pourquoi on en parle. L’ESA a annoncé que pour cette mission, Thomas Pesquet aurait le statut de commandant de l’ISS. Il est le premier Français à accéder à ce statut, et n’est que le quatrième astronaute européen de l’histoire spatiale, après les astronautes de l’ESA Frank De Winne, Alexander Gerst et Luca Parmitano. Les enjeux sont donc aussi géopolitiques, la station spatiale étant un programme coopératif géré par l’Europe, mais aussi les Etats-Unis, la Russie, le Canada et le Japon. L’astronaute français sera par ailleurs le premier Européen à voler à bord de la capsule Dragon développée par SpaceX, qui a réalisé son premier vol habité en mai 2020.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter