| | interview

«Les villages tadjiks sont très résilients face aux évènements actuels»

Suzy Blondin au Tadjikistan | DR

Suzy Blondin est doctorante en géographie à l’Institut de Géographie de l’Université de Neuchâtel. Sa thèse porte sur différents types de mobilité au Tadjikistan et surtout dans, depuis et vers la vallée du Bartang dans la région du Haut-Badakhchan. Confinée dans cette région montagneuse d'Asie Centrale durant la pandémie, elle en tire plusieurs conclusions sur l'impact du Covid-19 sur des populations très dépendantes de l'émigration, notamment vers la Russie.

Heidi.news — Comment la pandémie a impacté votre travail en Asie centrale?

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi