Réservé aux abonnés

Tanja Stadler prolonge sa mission à la tête de la task force scientifique de la Confédération

La mathématicienne et biostatisticienne Tanja Stadler, professeure au Département de science et d'ingénierie des biosystèmes, le mardi 31 août 2021. | Keystone / Georgios Kefalas

Son mandat devait s’arrêter à la fin de l’année. Il est finalement prolongé: Tanja Stadler, professeure au Département des biosystèmes de l’ETH Zurich à Bâle, présidente de la task force scientifique de la Confédération depuis le mois d’août 2021 reste en poste. Les membres de ce comité d’experts ont «décidé de maintenir sa composition actuelle, sous la houlette de la professeure Tanja Stadler, au-delà du 31 décembre 2021 et jusqu’à la fin de son mandat».

Pourquoi on en parle. Ils étaient 70 jusqu’à l’été 2021, ils ne sont plus que 25. L’entrée du pays en phase de normalisation au mois d’août a poussé la task force scientifique de la Confédération à se «mettre en veille». L’évolution actuelle de l’épidémie de Covid a remis ces spécialistes sur le devant de la scène. De quoi prolonger leur action.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter