| | Radar

Seriez-vous prêt à confier votre enfant à un robot?

Le robot iPal de la compagnie américaine AvatarMind | Jae C. Hong/ AP/ Keystone

Il faudra peut-être y réfléchir à deux fois avant de laisser des robots-nourrices s’occuper de nos progénitures. Dans un article d’opinion publiée dans Science Robotics ce mercredi 12 mai, Robin R. Murphy, experte en interaction humains-robots à L’université A&M du Texas, s’interroge sur une réalité qui semble rattraper le fantasme de science-fiction.

Pourquoi on en parle. Depuis les années 40, la science-fiction a conceptualisé l’idée de robots-nourrices, qui s’occuperaient intégralement ou partiellement des enfants humains. Cette idée a depuis été reprise par des compagnies bien réelles. Des robots comme le japonnais Vevo, le chinois iPal ou le français Nao ont ainsi progressivement vu le jour au cours de la dernière décennie avec l’objectif de tenir la promesse faite par leurs homologues de fictions…. au moins en partie.

Ce qui inquiète. Pour Robin R. Murphy, le jeu n’en vaut peut-être pas la chandelle, et pourrait même s’avérer néfaste pour le développement infantile. Les données scientifiques sur le sujet sont encore trop peu nombreuses, selon l’experte. Elle soulève plusieurs risques dont un développement psychologique appauvri et de moindres aptitudes sociales.

link

A lire dans Science Robotics

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi