| | news

Quelles pistes pour réduire la part de l'automobile dans les émissions de gaz à effet de serre?

Zurich dans les gaz d'échappement, dans les années 1980 | MARTIN RUETSCHI/KEYSTONE

Cet article fait partie de notre dossier «Que changer pour le climat?».

Nous le rappelions en septembre: en Suisse, les voitures individuelles sont le principal poste d'émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans le pays, les voitures de tourisme émettent en effet 23%, soit près d’un quart, des émissions. Que peut-on faire pour limiter leur impact? Faut-il retarder l’achat d’un véhicule neuf moins polluant? Acheter une voiture électrique si l’on roule peu? Vendre sa voiture et lui préférer le vélo, quitte à louer un véhicule lorsqu’on en a besoin? Ou encore s’investir en politique pour limiter leur usage en ville et la mise en place de normes plus restrictives?

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi