| | news

Première lumière pour le spectrographe Desi, qui traquera l'énergie noire dans l'univers

La première lumière de DESI, le 22 octobre 2019 | NASA/JPL-Caltech/UCLA

Pour un instrument optique monté sur un télescope terrestre ou spatial, la «première lumière», c’est-à-dire le moment inaugural où il reçoit ses premiers photons venus du ciel, est toujours un grand moment fêté par les astrophysiciens. L’instrument Desi (Dark Energy Spectroscopic Instrument), auquel a notamment collaboré l’EPFL, vit ainsi ses derniers tests opérationnel. Il a été installé avec succès sur le télescope Mayall, en Arizona.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi