| | Radar

Pourquoi, même si elle brûle, l'Amazonie n'est pas le «poumon de la planète», comme le tweete Emmanuel Macron

La canopée de la forêt amazonienne | Ronan Liétar/Wikicommons

Pour le président de la République française, qui l’a tweeté jeudi, l’Amazonie en flamme est «le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène». Surfant sur les moqueries d’un certain Louis Sarkozy, le HuffPost en enquêté pour savoir si ces vastes forêts faisaient vraiment respirer toute la Terre.

Selon Alain Pave, ex-directeur du programme Amazonie du CNRS français, l’image utilisée est «un symbole mais n’est pas scientifiquement exacte. Au mieux, c’est un alvéole pulmonaire parmi d’autres» – l’Amazonie ne représente que 10% des forêts mondiales. «Et surtout, le producteur numéro 1 d’oxygène, c’est l’océan» qui, selon le HuffPost, fournit à lui seul la majorité de «l’oxygène que nous respirons», pour reprendre l’expression de Macron. «Le poumon de la planète, c’est lui.»

link

Lire l'article du HuffPost

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi