| | news

Pourquoi la pandémie de Covid-19 est aussi une mauvaise nouvelle pour le climat

Image d'illustration. | Jonathan Hayward /AP Photo/The Canadian Press/Keystone

Effondrement du trafic aérien, télétravail généralisé, baisse des émissions de CO2, chute de la pollution atmosphérique… A première vue, l’épidémie de Covid-19 semble matérialiser ce que les militants environnementaux et un nombre toujours plus important de citoyens réclament pour enrayer le réchauffement climatique. Cependant, universitaires et experts mettent en garde: la crise sanitaire risque au contraire d’avoir des conséquences dramatiques sur le climat, à terme.

Pourquoi c’est inquiétant. Sur Twitter, le chercheur en géopolitique de l’environnement à l’Université de Liège François Gemenne, n’a pas hésité à qualifier la pandémie de «catastrophe pour le climat». Les spécialistes craignent en premier lieu que les gouvernements, au nom de la relance économique, relèguent les enjeux climatiques à l’arrière-plan. La crise affecte également le calendrier de négociations climatiques pourtant primordiales pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, et vient de provoquer le report à 2021 de la COP26.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi