| | news

Pourquoi la Nasa et l'ESA veulent dévier un astéroïde en 2022

Vue d'artiste d'AIDA, mission commune de la Nasa et de l'ESA qui doit évaluer s'il est possible de dévier la course d'un astéroïde double | Nasa

Un congrès international de sciences planétaires réunit la Europlanet Society et la American Astronomical Society (AAS) à Genève du 15 au 20 septembre. A cette occasion, les agences spatiales américaine et européenne ont précisé les contours des futures missions qui devraient tenter de dévier la trajectoire d’un astéroïde-double, Didymos, situé à plus de 11 millions de kilomètres de la Terre. Une première dans l’histoire de l’humanité!

Pourquoi c’est important. Un tel scénario évoque des fictions à succès, comme les films Armageddon ou Deep impact. Pourtant, la trajectoire de Didymos ne pose aucun risque de collision avec notre planète! Mais il est suffisamment proche pour qu’on puisse y envoyer un impacteur. L’enjeu est de mener un exercice de défense planétaire inédit, en évaluant notre capacité à détourner efficacement la trajectoire d’un astéroïde, si l’un d’entre eux devait un jour se diriger tout droit vers la Terre.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi