Réservé aux abonnés

Avec DART, la Nasa a percuté un astéroïde pour la première fois

Vue d'artiste de l'impacteur DART | NASA/Johns Hopkins APL

Vous vous souvenez peut-être du sacrifice de Bruce Willis pour détruire un astéroïde fonçant vers la Terre — et par la même occasion sauver l’humanité — dans le film Armageddon. Dans la nuit du 26 au 27 septembre, la réalité a rejoint la fiction. L’impacteur de la Nasa, dans le cadre de la mission DART (pour Double Asteroid Redirection Test), a percuté un astéroïde de 160 m situé à plus de 11 millions de kilomètres de la Terre. Vous pouvez revoir ci-dessous l’approche de l’impacteur.

Pourquoi c’est important. La cible, Didymos-B, est le plus petit d’un système double de deux astéroïdes. Sa trajectoire et sa taille ne représentent aucun danger pour la Terre, mais sa proximité en fait un excellent terrain d’expérimentation pour mener le tout premier exercice de défense planétaire de l’Histoire…

Maintenant que la mission kamikaze a réussi, ses conséquences sont scrutées de près par les scientifiques. La minuscule déviation de la trajectoire de l’astéroïde que les chercheurs espèrent provoquer sera observée avec attention depuis les télescopes terrestres, mais aussi depuis l’espace. Les observations ont déjà commencé, comme le montrent ces animations d’ATLAS, le système de détection d’astéroïdes passant à proximité de la Terre, et de l’observatoire de Las Cumbres. On y découvre l’impact de DART vu de la Terre.

DART embarque aussi un minuscule satellite (CubeSat) développé par l’Agence spatiale italienne (ASI), et qui sera déployé avant l’impact afin de pouvoir retransmettre celui-ci en direct sur Terre. Ian Carnelli, spécialiste des astéroïdes à l’Agence spatiale européenne (ESA), expliquait:

«Le point d’impact sera visé avec une précision de 30 à 50 mètres, ce qui est remarquable pour un astéroïde de seulement 160 m de diamètre.»

Aucun risque non plus que l’astéroïde, une fois déviée, ne soit malencontreusement dirigé vers la Terre.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter