| | radar

Une héroïne lesbienne pour plus de diversité dans les jeux vidéo

The Last of Us II | The Naughty Dog

Le monde du jeu vidéo est-il en pleine mutation? Si les connaisseurs savent qu’un homme, blanc, d’âge moyen avec une barbe de trois jours est souvent le héros des jeux vidéo à succès, si les grandes industries comme Ubisoft sont épinglées pour leurs problèmes de harcèlement et d’agressions sexuelles au sein de l’entreprise, certains acteurs semblent opter pour une version plus diversifiée du jeu vidéo.

Pourquoi ça peut changer. C’est le cas du nouveau «The Last of Us: Part II». Le jeu développé par Naughty Dog et édité par Sony Interactive Entertainment montre que l'industrie du jeu évolue par rapport à la sexualité et à l’identité. Son personnage principal est une femme lesbienne, et d’autres personnages sont juifs, transsexuels ou simplement des femmes très musclées. Un «casting extraordinaire», commente la SRF, mais également un succès extraordinaire. Le jeu était le plus téléchargé sur Playstation au mois de juin.

link

SRF

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi