| | news

Plenty fait passer les fermes verticales à l’échelle industrielle

Tigris, la technologie de fermes urbaines verticales de Plenty a un rendement jusqu'à 350 fois supérieur à la production en serre classique. | Plenty

Après avoir construit le pilote de la plus grande ferme verticale urbaine du monde dans la banlieue de San Francisco, Plenty lance la construction d’une exploitation commerciale géante (un hectare) à Los Angeles. Entièrement robotisée, cette ferme cultive des fruits et légumes bios (principalement des salades et des choux) sur des colonnes verticales avec un rendement de 150 à 350 fois supérieures à celui obtenu en serre sur une surface terrestre équivalente.

Pourquoi on vous en parle. Le transport des fruits et légumes est non seulement cher et polluant mais il conduit à parier sur des variétés à longue durée de conservation au détriment du goût et du contenu nutritif. Et même comme cela, la moitié des produits cultivés sont jetés faute d’être consommés dans les temps! En même temps, la demande augmente, alors que les surfaces de production restent limitées.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi