Réservé aux abonnés

Où sont passés les dinosaures de taille intermédiaire?

Répartition des poids pour les différentes espèces de mammifères carnivores (en haut) et de dinosaures carnivores (en bas) | Schroeder et al/Science

Au Mésozoïque, il y a 252 à 66 millions d’années, la faune des dinosaures carnivores était pour le moins contrastée. D’un côté, les terribles vélociraptors ne pesaient que 15 kg, soit l’équivalent d’un épagneul breton. De l’autre, certains tyrannosaures pouvaient peser jusqu’à huit tonnes. Comment expliquer le peu de carnivores de taille moyenne, pesant entre 100 et 1000 kg, dans les registres fossiles? Des chercheurs ont peut-être une piste: ils pointent le rôle des mégathéropodes juvéniles, groupe auquel le fameux T. rex appartient. Ces dinos ados auraient occupé une niche écologique stratégique.

Pourquoi c’est intéressant. Les dinosaures étaient des espèces ovipares, ce qui représente une sacrée contrainte pour la taille des petits tout juste éclos de l’oeuf. Un bébé T. rex, par exemple, n’avait que la taille… d’un chat. Pour atteindre leur stature adulte, les carnivores géants devaient ainsi passer par une période de croissance très rapide, et avaler au passage toutes les espèces de taille intermédiaire à leur portée. Difficile pour d’autres espèces carnivores de taille plus modeste de se faire une place, donc.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter