| | Radar

On sait enfin d'où viennent les pierres de Stonehenge

Des chercheurs ont déterminé l’origine de la plupart des monolithes du site de Stonehenge, au Royaume-Uni, relate le New York Times. Après avoir comparé la signature géochimique d’un monolithe aux pierres de sarsens des zones environnantes, le petit bois de West Wood à 25 km au Nord, a été identifié comme lieu où les énormes blocs auraient été récupérés il y a des milliers d’années. Une découverte en grande partie due au noyau d’un des monolithes, restitué après 60 ans à la fondation qui gère le site. Préservé des dégradations météorologique, l’échantillon du «monolithe 58» a permis de mener des recherches approfondies, sans altérer l’état actuel du monument.

Pourquoi on en parle. Les énigmes autour de ce célèbre site mégalithique du sud de l’Angleterre animent les géologues et les archéologues depuis des générations. En plus de trancher le débat sur l’origine des pierres, cette découverte devrait permettre d’en savoir plus sur l’histoire de Stonehenge, et peut-être de comprendre comment et pourquoi elles ont été déplacées et agencées ainsi.

link

À lire dans le New York Times

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi