| | News

On a découvert une nouvelle porte d'entrée pour le Sars-CoV-2 dans les cellules humaines

Coronavirus, image d'illustration | Domaine public

Le SARS-CoV-2, coronavirus responsable de la pandémie de coronavirus, utilise plus d’une porte d’entrée pour infecter les cellules. On connaissait déjà son interaction avec le récepteur ACE2, très présent dans les voies respiratoires basses et hautes. Des chercheurs ont à présent découvert un nouveau récepteur cellulaire dans cette mécanique infectieuse. Une nouvelle voie pour la recherche biomédicale?

Pourquoi c’est intéressant. Le virus est proche de celui du SRAS, un autre coronavirus responsable de l’épidémie qui a causé des troubles respiratoires sévères en Asie entre 2002 et 2004, et qui utilise aussi ACE2 pour point d’entrée. Mais le SARS-CoV-2 n’infecte pas tout à fait les mêmes tissus. La découverte d’un nouveau mécanisme d’entrée dans les cellules humaines pourrait expliquer cette différence, et aider à développer des traitements antiviraux plus efficaces.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi