| | News

Œil bionique: zoom sur une technologie brillante

L'implant PRIMA | Pixium Vision

Les données précliniques de l’implant subrétinien PRIMA sont publiées ce lundi 02 décembre dans Nature Biomedical Engeineering. Problème: il aura fallu plus de 18 mois pour que sorte cette publication, alors que les premiers tests chez l’humain ont déjà commencé.

Pourquoi c’est intéressant. Imaginé à l’Université Stanford et développé par la société française Pixium Vision, PRIMA vise à redonner partiellement la vu aux patients souffrant de la forme sèche de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Aujourd’hui, 5 patients en Europe testent cette solution, après l’abandon de ses concurrents.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi