| | News

L'ESA dessine un programme spatial chargé pour 2021

Miroir du télescope spatial James Webb, collaboration entre la NASA et l'ESA | Chris Gunn/ Nasa

Après une année 2020 bouleversée par la pandémie, les activités de l'Agence spatial européenne (ESA) connaîtront un rythme soutenu en 2021. L'année sera notamment marquée par le premier vol du lanceur Vega C et la mise en orbite du télescope spatial James Webb. Ce dernier aura pour mission de scruter l’espace à la recherche des plus anciennes étoiles et d’analyser l’atmosphère des exoplanètes.

Pourquoi on en parle. 2021 est une année charnière pour le spatial européen. Elle marque le début du nouveau programme pluriannuel qui courra jusqu’en 2027 avec un budget d’environ 16 milliards de francs. Elle changera également en juin de directeur général. L’Allemand Josef Aschbacher, directeur du programme d’observation terrestre, succèdera à son compatriote Johann Wörner.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi