| | Interview

«Nous avons craint un retour du mythe des chauves-souris vectrices de maladies»

Image d'illustration | Jean-Christophe Bott/Keystone

Ce vendredi 28 août, la 24ᵉ nuit des chauves-souris devrait permettre au large public de rencontrer à travers toute la Suisse ces petits mammifères qui vivent parmi nous, souvent à notre insu. L’évènement est également l’occasion de remettre les pendules à l’heure à leur sujet, alors qu’elles sont prises entre de vieilles craintes et les menaces qui pèsent sur leurs populations.

Pascal Moeschler, directeur du Centre de coordination ouest pour l'étude et la protection des chauves-souris (CCO), basé au Museum d’histoire naturelle de Genève et qui organise l’évènement, détaille pour Heidi.news l’état des lieux de la conservation des chiroptères helvétiques.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi