| | news

Combien de personnes à Genève pour la grève des femmes? Un algorithme de l'EPFL en compte six fois plus que la police

Analyse par l'algorithme sur la base d'une photo de la manifestation genevoise prise par le photographe Demir Sönmez à la rue de la Confédération.

Genève ne sait toujours pas combien de personnes ont manifesté le 14 juin dernier. Nous avons donc soumis les images et vidéos récoltées ce jour-là au laboratoire VITA de l’EPFL, qui a développé un algorithme d’intelligence artificielle nommé PifPaf. Ce dernier parvient à un résultat estimé six fois supérieur à celui de la police.

Pourquoi c’est important. Le vendredi 14 juin, la police estimait à 12’000 le nombre de manifestants à Genève. Les syndicats avançaient de leur côté des chiffres allant de 15’600 à 18’000. Les organisatrices de la manifestation parlaient, elles, de 30’000. La controverse née de cette guerre des chiffres donne un sens politique à leur interprétation. A trop minimiser la manifestation, on lui fait perdre sa légitimité.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi