| | radar

Neuralink dévoile son implant cérébral pour communiquer avec les machines

Elon Musk. | Jae C. Hong / Keystone

La start-up Neuralink, financée par Elon Musk, a dévoilé mardi soir à San Fransisco son interface pour connecter cerveau humain et ordinateurs: une minuscule sonde dotée de 3100 électrodes, raconte le Wall Street Journal. Elle espère débuter les premiers tests cliniques d’ici un an.

Quels sont les enjeux. L’objectif du dispositif consiste à traiter certains problèmes neurologiques: troubles du mouvement, lésions de la colonne vertébrale ou encore cécité. Les tests doivent maintenant montrer que l’implant peut bel et bien décoder l’activité cérébrale et corréler certains schémas de cette activité à des actions.

link

Lire l'article du Wall Street Journal (EN)

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi