| | interview

Max Tegmark: «Il faut créer un CERN de l'IA dédié aux recherches biomédicales, global et ouvert»

Max Tegmark lors de sa présentation lundi soir 27 janvier 2020 à l'EPFL | Martin Vetterli/Twitter

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD), et a déplacé jusqu'au mercredi 29 janvier sa rédaction à l'EPF de Lausanne, sur le site de l'événement.

Il est temps de prendre à bras le corps la question du contrôle de l’intelligence artificielle (IA), et de cesser d’attendre que le futur se passe. C’est le plaidoyer délivré par l’un des pontes actuels de l’IA, Max Tegmark, professeur de physique au prestigieux MIT de Boston à l’assemblée des AMLD2020, lundi soir à l’EPFL.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi