| | News

Marie Laure Salles-Djelic, de Sciences Po Paris, prendra la tête de l'IHEID

Le nom de la personne qui remplacera Philippe Burrin à la direction de l’Institut des haute études internationales et du développement (IHEID) de Genève est connu: il s’agit de Marie Laure Salles-Djelic, professeure à Sciences Po Paris, dont elle dirige l’Ecole du management et de l’innovation. Elle entrera en fonction le 1er septembre 2020.

Pourquoi on en parle. L’IHEID est une des institutions phares de la Genève internationale. Elle doit largement son développement et sa visibilité croissante au cours de la dernière décennie à Philippe Burrin, qui est à sa tête depuis 2004. L’annonce de la personne qui succédera à celui que la presse locale a parfois qualifié de «Patrick Aebischer genevois» était donc impatiemment attendue.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi