| | news

Les zoos suisses ouvrent enfin mais le confinement laissera des traces

Tamarin à crête blanche, zoo de Servion | Florent Hiard

Ce samedi 6 juin, les zoos suisses sont enfin sortis du confinement. Mais entre les pertes financières, les mesures sanitaires à appliquer autant au public qu'au personnel et les soins aux animaux qui ont dû s’adapter, la saison risque d'être compliquée. Plusieurs d'entre eux nous expliquent ce que le coronavirus a signifié pour eux.

Priorité aux animaux. Malgré le confinement et les fermetures, la continuité des soins était une préoccupation centrale dans l’ensemble des parcs. Des mesures d’hygiènes particulières ont ainsi dû être mises en place pour protéger à la fois le personnel et les animaux. Michel Gauthier-Clerc, directeur du zoo de la Garenne:

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi