| | radar

Les vestiges du Titanic percutés par un engin sous-marin en 2019

Le Titanic en 1912 | Encyclopedia Titanica/Flickr/Creative Commons

Un véhicule sous-marin affrété par une société britannique aurait percuté l’épave du Titanic en juillet 2019, ce qu’une agence américaine aurait tenté de garder secret. C’est l’étonnante affaire révélée par le journal britannique The Telegraph. L’expédition, organisée par la société britannique EYOS Expeditions, la première sur les vestiges depuis 15 ans, a été hautement médiatisée. Selon le leader de l’expédition, contacté par le Telegraph, le choc accidentel n’a toutefois entraîné que des dégâts mineurs sur l’épave.

Pourquoi on en parle. Une querelle juridique se joue entre la RMST, société ayant réalisé le sauvetage de plusieurs objets du Titanic depuis 1994, et la seule entité à disposer de l’autorisation légale de le faire, et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence américaine responsable de la protection des vestiges sous-marins. La NOAA aurait été au courant de la collision, mais n’aurait pas fait remonter l’information auprès de la société RMST, révèlent des documents dévoilés au tribunal.

link

Lire l'article du Telegraph

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi