| | analyse

Les accidents des véhicules semi-autonomes liés aux couacs de l'interaction humain-machine

Vue d'artiste des différents capteurs extérieurs (caméras, radars, lidars...) utilisés par une Tesla pour son Autopilot | Tesla

L’autorité américaine des transports, le NTSB, a rendu son rapport préliminaire (EN) suite au crash mortel d’un véhicule Tesla en autopilot début mars 2019. Ni le conducteur ni l’ordinateur de bord n’auraient donné de coup de volant pour éviter l’obstacle, ou même cherché à freiner. A qui en revient la faute?

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi