| | News

Les tissus polaires polluent les océans jusqu’au Pôle Nord

Homme habillé d'une veste à capuche en tissu polaire (image d'illustration) | Montage d'après Creative Commons

Les eaux de l’océan Arctique ne sont pas épargnées par la pollution des fibres textiles synthétiques. Une équipe canadienne en a retrouvé à plus de mille mètres de profondeur, au cours d’un inventaire inédit de cet océan glacial.

Pourquoi on vous en parle. Quand on évoque la pollution des océans au plastique, on imagine souvent des déchets flottants, accumulés sur les rivages, ou découverts dans des cadavres d’oiseaux et d’animaux marins. Mais à chaque fois que nous lavons nos vêtements, des millions de petites fibres sont évacuées vers les égouts, dont une partie rejoint les cours d’eau, puis l’océan… Y compris ceux des pôles.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi